Menu

Le respect du site

Un nouveau bâtiment H intégré en douceur dans le site

 

Le cœur du site va subir une profonde réorganisation en exploitant le caractère pavillonnaire. Le nouveau bâtiment H dédié au regroupement des plateaux techniques se substitue à un pavillon d’origine, dans le respect des fondements de l’œuvre au travers de la trame de composition, la modénature des façades et la volumétrie à l’échelle des existants. Dans sa réflexion, l’équipe de conception s’est d’ailleurs attachée à imaginer un bâtiment satisfaisant aux contraintes de ses usages spécifiques, dans la continuité des bâtiments proches et sans altérer les objectifs de bien-être des utilisateurs et de performance énergétique. 

Les gabarits de faibles hauteurs proposent l’image d’une ville « horizontale » qui n’écrase jamais le piéton. Les gabarits, les couronnements, les rythmes de composition reprennent les éléments structurants de l’architecture, non par mimétisme, mais par volonté de ne pas rompre la continuité des ambiances urbaines. Par contre, la fonctionnalité particulière du futur bâtiment H a conduit l’équipe à imaginer l’ouvrage comme un monolithe, dans l'esprit de la vision fonctionnaliste de Tony Garnier. Ce principe se lit dans la composition des façades : les deux premiers niveaux correspondent aux deux étages de blocs et se distinguent du 2ème étage où l’on trouve les lits de soins critiques.

 

Qualité des ambiances intérieures

Pour permettre des conditions de travail optimales aux personnels et un accueil de qualité aux patients et leurs familles, la nécessité d’un environnement serein est essentielle. Le choix des matériaux et les dispositions architecturales ont été étudiés pour respecter un confort acoustique, un confort thermique ainsi que des conditions d’hygiène et une qualité sanitaire de l’air intérieur.

Une attention toute particulière a été portée à l’éclairage de sorte à optimiser le recours à l’éclairage naturel et à favoriser les vues sur l’extérieur, notamment dans les locaux d’arrivée et d’attente ainsi que dans les espaces de détente et postes infirmiers, toujours dans un souci d’amélioration du confort.

 

Qualité des ambiances extérieures

Afin de renouer avec l’hôpital « Cité jardin » imaginée par Tony Garnier, des aménagements paysagers seront réalisés. Si les espaces verts situés au nord du pavillon H sont protégés et seront mis en valeur, d’autres espaces plantés seront recréés pour accompagner l’ambiance végétale du site : des bandes plantées borderont le futur bâtiment H, le patio situé à l’est sera revêtu d’un gravier et accueillera quelques grands bacs plantés.

Les espaces publics de circulation et de stationnement seront également redéfinis afin de redonner une qualité paysagère et d’usage à l’ensemble du site. La régulation des flux de circulation et du stationnement sur le site dès le démarrage du chantier, puis l’ouverture en 2018 d’un parking souterrain d’environ 200 places en sous-sol du bâtiment H permettront d’alléger l’emprise des véhicules sur le site, afin de retrouver l’esprit initial de la Cité-jardin imaginée par Tony Garnier.

 

Un bâtiment Haute Qualité Environnementale

En accompagnement de la fonctionnalité, l’équipe de conception a travaillé dès la phase Concours pour apporter une réponse aux objectifs de qualité environnementale et sanitaire, de performance

énergétique et de durabilité à moindre besoin d’entretien et de maintenance, proposant ainsi un traitement transversal et intégré des enjeux de développement durable identifiés dans le programme. L’opération de construction du nouveau bâtiment H s’inscrit ainsi dans une démarche de Haute Qualité Environnementale.